Bilan « Le Mali d’Abord »

Programme « Notre Grand Mali avance »

Soutenez IBK pour l’avancée du Mali

Le Mot du Président

“En 2013, le peuple souverain du Mali m’a honoré de sa confiance sur la base de mon projet de société « Le Mali d’Abord », avec 77,61% des suffrages, pour conduire les destinées de notre pays.

A la mémoire de nos victimes civiles et militaires de la crise, maliens et étrangers, nous gardons une pensée pieuse et déférente. Aussi, notre solidarité indéfectible et notre compassion s’expriment à l’endroit des veuves, des orphelins, des blessés, à toutes celles et à tous ceux qui sont affectés.
Les deux premières années de mon mandat ont servi à amorcer le dialogue intermalien qui a abouti à la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger en vue de la stabilisation du pays.
Après cinq (5) années de mise en œuvre du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), notre pays sort progressivement d’une crise multidimensionnelle, sans précédent et se hisse aujourd’hui au troisième rang des économies de l’UEMOA.
En matière de défense et de sécurité, la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM) et la loi d’Orientation et de Programmation de la Sécurité Intérieure (LPSI) ont contribué au renforcement des capacités opérationnelles de nos forces de défense et de sécurité.
La mise en œuvre du programme « le Mali d’Abord » a été marquée par de bonnes performances, notamment l’augmentation significative des productions céréalière et cotonnière.
Le Programme Présidentiel d’Urgences Sociales (PPUS) a permis d’améliorer l’accès des populations et particulièrement les couches les plus vulnérables aux services sociaux de base (santé, eau, énergie, etc.)
Le taux moyen de croissance du PIB s’est établi à 5,2% et le taux moyen d’inflation est maitrisé à 2% dans les limites de la norme communautaire de l’UEMOA fixée à 3% maximum.
En matière de finances publiques, le déficit budgétaire, y compris les dons et base caisse, s’élève à 2,9% du PIB en 2017.
Le parachèvement de l’œuvre grandiose entreprise par les pères de l’indépendance et les idéaux du 26 mars 1991, nous imposent pour l’honneur et la grandeur du Mali, de maintenir ensemble le cap qui nous conduira vers l’émergence.”

Campagne présidentielle 2018